Le maire de l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, François W. Croteau a annoncé mardi, qu’il quittait l’équipe de Louise Harel pour rejoindre le deuxième parti d’opposition, Projet Montréal.

«J’avais l’impression d’être un fan du Canadien de Montréal qui jouait pour les Bruins de Boston», a indiqué M. Croteau pour justifier son passage à Projet Montréal. «Il ne s’agit pas d’une contestation du leadership de Mme Harel, mais plutôt une dénonciation du manque de lignes directrices et de vision dans le programme de son parti, Vision Montréal», a-t-il ajouté.

Selon le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, les réalisations de M. Croteau en matière d’atténuation de la circulation, de promotion de l’agriculture urbaine et d’instauration de règles privilégiant les toits blancs allaient en droite ligne avec le programme de Projet Montréal.  «Il n’y a dans ce ralliement qu’un geste tout naturel», a déclaré M. Bergeron, qui veut multiplier les ralliements et créer une «coalition des forces de changement».

Sans surprise, Louise Harel a dénoncé le geste de M. Croteau, à qui elle avait permis de faire le saut en politique il y a deux ans. «En choisissant Projet Montréal, M. Croteau fait le choix du statu quo» a dénoncé Mme Harel. Elle fait notamment référence aux refus de Projet Montréal de diminuer le nombre d’élus à Montréal.

Avec ce nouveau transfuge, le parti de Richard Bergeron devient majoritaire dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie puisqu’il y disposait déjà de deux élus sur cinq.

****

PRÉCISION:
Contrairement à ce que nous avions ponctuellement laissé entendre sur le site internet du journal Métro mardi matin, le maire de l’arrondissement de Saint-Laurent, Alan DeSousa, n’a pas fait le saut chez Projet Montréal mais reste bien attaché à l’équipe Tremblay et à Union Montréal. Nos excuses.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!