Michel Brûlé

L’éditeur et candidat à la mairie de Montréal Michel Brûlé a présenté hier sa première quinzaine de candidats et une partie de la plateforme électorale de son nouveau parti, Intégrité Montréal (IM). Intégrité Montréal compte entre autres simplifier l’appareil gouvernemental de la Ville en réduisant le nombre d’arrondissements et d’élus.

Comme l’indique le nom du parti, l’intégrité est aussi une priorité pour M. Brûlé. «Ce que je prône, c’est la démocratie transparente, donc filmer et diffuser toutes les décisions et les dépenses de budget, martèle-t-il. Je veux appliquer le Big Brother, non pas sur les citoyens, mais sur les élus.»

On compte des gens de divers horizons parmi les premiers candidats, dont un chauffeur d’autobus de la STM et un maître-brasseur, mais aucun qui n’ait de l’expérience en politique municipale. Pour M. Brûlé, cela fait leur force. «C’est encore mieux. On voit qu’il y a plein de mauvais plis dans le monde de la politique, alors c’est bien d’avoir du nouveau», laisse-t-il tomber.

Le chef admet toutefois que le financement de son parti se fait maigre. Pour le moment, M. Brûlé n’a reçu que «sept contributions d’à peu près 300 $». Intégrité Montréal attend toujours l’aval du Directeur général des élections.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!