Yves Provencher/Métro

Le président d’élection de Montréal, Me Yves Saindon, a officialisé mardi après-midi les résultats électoraux des 103 postes d’élus à Montréal. Les partis politiques ont maintenant jusqu’à lundi prochain pour demander des dépouillements judiciaires auprès de la Cour du Québec dans les districts où le vote a été très serré.

L’Équipe Denis Coderre pour Montréal évaluait mardi la possibilité de demander six récomptages. Dès le lendemain de son élection, le maire désigné, Denis Coderre, a indiqué qu’un recomptage judiciaire sera requis dans Saint-Jacques, où le journaliste Philippe Schnobb a obtenu 81 voix de moins que la gagnante, la colistière de Richard Bergeron, Janine Krieber.

La formation politique de M. Coderre pourrait aussi demander des recomptages dans Villeray–Saint-Michel–Parc Extension, où l’ancien éditeur du Journal de Saint-Michel, Claude Bricault, a perdu par onze voix, dans Côte-des-Neiges, où la conseillère sortante Helen Fotopulos a mordu la poussière par 77 voix, et dans Sault-au-Recollet, où Nathalie Hotte a obtenu 8 votes de moins que l’ancienne syndicaliste, Lorraine Pagé.

Les élections de Josée Troilo et de Serge Duclos, de l’Équipe Barbe, dans le district Cecil-P.-Newman, pourraient aussi être contestées par l’Équipe Coderre, leurs candidats Dino Masanotti et Anju Dhillon ayant perdu respectivement par 29 et 61 voix.

Projet Montréal, qui se fait très discret depuis la soirée électorale, se prépare aussi à demander des dépouillements judiciaires. Avec ses avocats, il étudie présentement toutes les possibilités. Selon nos informations, le parti tergiverse à savoir s’il contestera l’élection de Benoit Dorais à la mairie du Sud-Ouest, où ce dernier a battu Jason Prince de Projet Montréal par 115 votes.

Le parti de Richard Bergeron pourrait aussi réclamer  un recomptage dans Saint-Sulpice, où leur candidat, Martin Bazinet, a été surpassé par seulement 9 voix par Pierre Desrochers, qui est pressenti par Denis Coderre pour occuper la présidence du comité exécutif.

La Coalition Montreal envisage de son côté de demander au moins deux dépouillements judiciaires. La formation politique de Marcel Côté a déjà ciblé le district La Pointe-au-Praire, où Caroline Bourgeois a perdu ainsi que Bois-de-Liesse, dans Pierrefonds-Roxboro, Suzanne Marceau occupe le quatrième rang. Les écarts de vote sont importants. Il a été impossible d’obtenir des explications de la coalition au moment de mettre en ligne.

– Avec Daphné Hacker-B.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!