BOUCHERVILLE, Qc – Après avoir été convoqué par le gouvernement du Québec, le ministre fédéral de l’Infrastructure, Denis Lebel, a déclaré qu’il est prêt à aller «remettre les pendules à l’heure», vendredi, lors d’une rencontre d’urgence d’élus de la région de Montréal à propos du pont Champlain.

Jeudi matin, à l’Assemblée nationale, les ministres Sylvain Gaudreault, des Transports, et Jean-François Lisée, responsable de la région de Montréal, ont sommé le ministre fédéral de se manifester.

Avant la période des questions, lors d’un échange avec la presse parlementaire, M. Gaudreault a déclaré qu’il convoquait M. Lebel, dont il a souligné le silence depuis mardi dernier, quand une voie du pont, qui appartient au gouvernement fédéral, à dû être fermée pour faire des travaux urgents.

«Aujourd’hui, je le convoque vendredi matin au comité de Mobilité Montréal, a-t-il dit. J’ai déplacé les choses à mon horaire pour être là, je l’invite à faire de même pour venir expliquer le plan de match, expliquer où il s’en va avec le pont.»

Après avoir transmis son invitation au ministre fédéral, M. Gaudreault a déclaré en Chambre que M. Lebel avait accepté de participer à la réunion de vendredi.

«Je viens d’apprendre que, à la suite de mon invitation, le ministre fédéral des Infrastructures, Denis Lebel, a accepté de venir à cette réunion, (vendredi) matin, pour nous transmettre toute l’information qu’il détient», a-t-il dit.

De son côté, à Boucherville, M. Lebel a signalé peu après qu’il lui ferait plaisir de participer à la réunion de vendredi afin d’informer ses homologues de l’état du dossier. Il a ajouté que c’était la première fois qu’on l’invitait à une telle rencontre.

«Ça va me faire plaisir d’aller remettre les pendules à l’heure et de partager l’information, a-t-il dit. Nous avons une Société des ponts qui est mandatée, à qui on a fourni tous les budgets pour faire le travail d’entretien du pont, ce qu’ils font.»

Depuis mardi, une voie du pont Champlain en direction sud est fermée pour que des travaux prioritaires soient effectués. La découverte d’une fissure importante, lundi, sur l’une des poutres du pont a forcé cette fermeture préventive et incité Sylvain Gaudreault à convoquer les élus.

Les experts ont jugé mercredi que la présence de cette fissure pourrait avoir une incidence sur le facteur de sécurité de la poutre. Des travaux prioritaires devront y être réalisés pendant au moins un mois afin d’installer de la fibre de carbone dans la zone jugée problématique.

Une reconfiguration des voies à l’heure de pointe matinale se traduit par trois voies vers Montréal, sans voie réservée pour les autobus, et deux voies vers la Rive-Sud. Pour l’heure de pointe du soir, deux voies vers Montréal, une voie réservée en contre-sens pour les autobus et deux voies vers la Rive-Sud sont ouvertes.

En plus d’être ministre fédéral de l’Infrastructure, Denis Lebel est le lieutenant du premier ministre Stephen Harper pour le Québec. Il était jeudi à Boucherville pour livrer des engagements en faveur du secteur manufacturier québécois.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!