L’association Moelle épinière et motricité Québec (MEMO-Qc) lance une croisade contre la STM et ses installations non accessibles à tous.

Plusieurs de ces membres ont décidé de porter plainte contre la société. Selon eux, l’inaccessibilité du transport en commun brime plusieurs de leurs droits et libertés reconnus par la Charte québécoise des droits et libertés de la personne.

Chacun réclame 20 000 $ en dommages de préjudice. MEMO-QC demande par ailleurs que Montréal rattrape le recul accumulé par rapport à Toronto, qui aura un réseau de métro complètement accessible d’ici 2025.

Aussi dans Montréal:

blog comments powered by Disqus