Collaboration spéciale Un projet de gare Parc est sur la table.

Une véritable gare pourrait bientôt être construite à la station Parc, qui se trouve sur la ligne de train de banlieue Saint-Jérôme.

La Commission immobilière Kevric a rendu public, mardi, un projet à cette fin. Il vise à transformer l’édifice industriel du 280, rue Gary-Carter, pour y aménager une aire d’attente, des toilettes et un petit café. Si le feu vert est donné rapidement, les travaux pourraient être complétés pour l’été prochain, à temps pour la Coupe Rogers, a avancé le président de Kevric, Richard Hylands.

Cette nouvelle gare s’inscrit dans un projet de revitalisation urbaine que Kevric a entrepris dans le quartier. La commission immobilière y a acquis au cours de la dernière année deux bâtiments, dont celui qui est situé au 7250, rue Mile-End, qu’elle convertit présentement en tour à bureaux.

«La gare de trains, c’est une composante du projet», a expliqué M. Hylands. Selon lui, une véritable gare permettrait de rendre l’accès en transport en commun plus attrayant.

L’ensemble du projet de revitalisation de Kevric est évalué à quelque 55M$. «On ne demande pas de subvention à personne, ni à la Ville, ni à l’Agence métropolitaine de transport (AMT)», a dit Richard Hylands.

Pour l’AMT, ce projet de gare à la station Parc «n’est pas prioritaire». «Il y a plusieurs partenaires autour de la table et ce projet n’a pas fait l’unanimité», a indiqué la porte-parole de l’AMT, Claudia Martin. Elle a indiqué que des enjeux de sécurité ont notamment été soulevés. Le Canadien Pacific (CP) n’a pas non plus entériné le projet et cette approbation est essentielle, d’après Mme Martin, puisque c’est le propriétaire de la voie ferrée.

La mairesse de la Villeray—Saint-Michel—Parc Extension, Anie Samson, est de son côté très enthousiaste à l’idée de la nouvelle gare. «La gare sera fermée alors les clients des transports collectifs pourront attendre le train ou l’autobus dans une gare qui est chauffée et ça va permettre aux gens qui se trouvent à l’est du chemin de fer d’avoir accès directement au train», a-t-elle mentionné.

Mme Samson a souligné que près de 5000 nouveaux emplois seront créés d’ici cinq ans du côté est de la voie ferrée.

Élu de Projet Montréal dans l’arrondissement, Sylvain Ouellet, croit de son côté que le projet de Kevric aurait pour effet de donner un second souffle à la revitalisation du quartier et d’accélérer la construction d’un passage entre la rue de Castelnau et l’avenue Ogilvy.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!