Yves Provencher/Métro Musée d'art contemporain

Le Musée d’art contemporain de Montréal compte doubler son espace d’exposition avec le projet d’agrandissement lancé lundi en présence de la première ministre du Québec.

Québec a annoncé par la même occasion un investissement initial de 550 000$ pour ce projet d’agrandissement.

Cet investissement du gouvernement permettra «la réalisation d’un dossier d’affaires afin de préciser la portée, le budget et l’échéancier du projet», a affirmé Pauline Marois en conférence de presse.

Si ce projet au budget total de 44 M$ a notamment pour but de doubler la superficie des salles d’exposition, c’est que seulement 1,5% de leur collection de 7600 oeuvres peut être exposé, actuellement, faute d’espace.

Le directeur général du musée, John Zeppetelli, ne ferme pas la porte à la construction également d’un auditorium, pour accroître leur mission éducative, d’un café et d’une boutique à l’intérieur de l’édifice, de même qu’un restaurant sur le toit.

«On veut aussi être plus ouverts sur Sainte-Catherine. Actuellement, il n’y a qu’une seule porte qui mène à la rue», ajoute le directeur. La subvention de Québec servira notamment à développer le Dossier d’affaires initial (DAI) qui déterminera tous les besoins du projet, indique M. Zeppetelli.

L’agrandissement du musée sera fait à même les constructions actuelles du musée, mentionne M. Zeppetelli. «On veut utiliser le sous-sol et les salles qui sont déjà en place pour les transformer. En fait, c’est un projet de transformation et non d’agrandissement. On veut doubler nos salles d’exposition, mais avec ce qu’on a déjà», précise M. Zeppetelli, bien qu’il laisse germer l’idée de l’ajout d’un étage. Les voûtes d’entreposage seront ainsi transformées en salle d’exposition, dit-il, afin d’offrir plus d’espace aux collections. L’entreposage des toiles sera donc fait dans un entrepôt d’œuvre d’art à l’extérieur du musée après ces rénovations.

M. Zeppetelli mentionne qu’ils attendent «des dizaines de millions de dollars d’investissements supplémentaires» de la part de Québec au cours du projet. Au ministère de la Culture, on mentionne que les montants exacts seront déterminés en fonction des études faites au préalable. Le fédéral pourrait également contribuer au projet, soutient le directeur général.

Un concours de design sera organisé afin de mettre sur pied les plans de rénovation. Des représentants du ministère de la Culture feront d’ailleurs partie du comité de sélection de ce concours. Le chantier devrait commencer en 2015 pour arriver à terme en 2017, estime M. Zeppetelli.

Le musée espère amasser 7 M$ lors d’une grande campagne de financement privé auprès de la communauté d’affaires pour subventionner une partie du projet.

Un projet d’agrandissement de 88 M$ avait été présenté en 2011 par le Musée d’art contemporain. La ministre de la Culture en poste à ce moment, Christine St-Pierre, s’était finalement opposée au projet pour des raisons budgétaires.

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus