Les touristes ne s’empressent apparemment pas de payer les contraventions qu’ils reçoivent lorsqu’ils sont de passage dans la métropole.

Selon les chiffres obtenus par l’agence QMI, près de 48 000 contraventions émises par les policiers du SPVM ou par les agents de stationnement de la Ville de Montréal n’ont pas été payées par les touristes, en 2011.

Cela représente un manque à gagner de 3,5 M$ pour la Ville, qui souligne toutefois que les factures impayées ne représentent que 3 % des contraventions remises chaque année aux automobilistes.

Présentement, il n’existe aucun recours pour obliger les conducteurs qui ont écopé d’une contravention à payer les sommes dues après qu’ils aient quitté la métropole.

Les compagnies de location de voitures doivent cependant défrayer les coûts des contraventions reçues par leurs clients lorsque la carte de crédit fournie par ces derniers est expirée ou pleine au moment de faire le prélèvement.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!