www.villedelaval.ca Maquette de la Place Bell

Le futur amphithéâtre de Laval a besoin d’un financement semblable à ceux de Québec et de Trois-Rivières, a déclaré mardi le maire Marc Demers, qui a réclamé au gouvernement Marois 15M$ supplémentaires.

Selon M. Demers, la Ville de Québec obtient trois fois plus que Laval, «alors que Trois-Rivières obtient presque le double du financement consenti à notre projet [de la Place Bell]», a-t-il indiqué.

Les chiffres avancés par le maire se basent sur une comparaison de subventions per capita accordées par Québec dans les projets d’amphithéâtres. On note que, selon le calcul, Trois-Rivières et Québec reçoivent une subvention équivalant à 50% de la valeur de leur projet, tandis que Laval reçoit 38% de la somme.

Les coûts de réalisation de l’amphithéâtre Bell, qui comportera 10 000 places et trois glaces, sont estimés à 120M$.

«Laval doit être traitée équitablement», a insisté le maire Demers. Ce dernier aurait fait parvenir une lettre à ce sujet à la fin janvier à Sylvain Gaudreault, ministre des Affaires municipales, selon le quotidien La Presse.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus