www.villedelaval.ca Maquette de la Place Bell

Le futur amphithéâtre de Laval a besoin d’un financement semblable à ceux de Québec et de Trois-Rivières, a déclaré mardi le maire Marc Demers, qui a réclamé au gouvernement Marois 15M$ supplémentaires.

Selon M. Demers, la Ville de Québec obtient trois fois plus que Laval, «alors que Trois-Rivières obtient presque le double du financement consenti à notre projet [de la Place Bell]», a-t-il indiqué.

Les chiffres avancés par le maire se basent sur une comparaison de subventions per capita accordées par Québec dans les projets d’amphithéâtres. On note que, selon le calcul, Trois-Rivières et Québec reçoivent une subvention équivalant à 50% de la valeur de leur projet, tandis que Laval reçoit 38% de la somme.

Les coûts de réalisation de l’amphithéâtre Bell, qui comportera 10 000 places et trois glaces, sont estimés à 120M$.

«Laval doit être traitée équitablement», a insisté le maire Demers. Ce dernier aurait fait parvenir une lettre à ce sujet à la fin janvier à Sylvain Gaudreault, ministre des Affaires municipales, selon le quotidien La Presse.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!