MONTRÉAL – La CSST conclut qu’une gestion déficiente de la sécurité lors de la manipulation d’une plaque d’acier a causé la mort d’un piéton de 32 ans qui circulait tout près d’un chantier de construction à Montréal, en août 2013.

Dans son rapport rendu public mardi sur l’accident du 5 août dernier survenu sur un trottoir de la rue de la Montagne, au nord du boulevard René-Lévesque, la Commission de la santé et de la sécurité du travail souligne à grands traits que l’entrepreneur n’a pas su évaluer les risques associés à la manoeuvre effectuée ce matin-là.

L’accident s’est produit vers 8h20 et Saad Syed a été écrasé mortellement sous le poids d’une plaque d’acier, alors qu’il marchait sur le trottoir, à proximité d’un projet immobilier de condominiums.

Ce jour-là, des travailleurs de la compagnie Excavation L. Martel devaient déplacer une plaque d’acier afin de réaménager l’entrée du chantier. La pièce a été accrochée à une pelle hydraulique en insérant un crochet dans l’ouverture de la plaque d’acier, mais lorsque celle-ci a été soulevée à la verticale, un relâchement s’est produit dans la chaîne et le crochet s’est libéré.

N’étant plus retenue par la chaîne, la plaque d’acier, d’un poids supérieur à une tonne, a basculé sur le trottoir, écrasant le piéton.

Saad Syed a été transporté à l’hôpital, où son décès a été constaté.

L’enquête de la CSST juge que le maître d’oeuvre et l’employeur n’ont pas élaboré de méthode de travail sécuritaire pour cette manoeuvre.

Excavation L. Martel devra fournir à la CSST une procédure sécuritaire de travail spécifique au levage de plaques d’acier et se verra attribuer un constat d’infraction.

Pour éviter qu’un tel accident ne se reproduise, la CSST recommande l’utilisation d‘accessoires qui empêchent la charge de se détacher, par exemple en faisant usage d’un crochet autobloquant ou muni d’un mécanisme de sécurité.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!