Archives Métro Le site de Reliance Power Equipment Ltd. à Pointe-Claire

L’analyse des sols contaminés aux biphényles polychlorés (BPC) sur le site de l’entreprise Reliance à Pointe-Claire a été entamée. C’est ce qu’a indiqué mercredi le maire de cette ville de l’Ouest-d-l’île de Montréal.

«C’est une étape très importante, car il s’agit de la dernière démarche en vue de décontaminer à tout jamais ce site d’éventuels BPC qui se seraient infiltrés dans le sol», a déclaré le maire de Pointe-Claire, Morris Trudeau.

Les BPC sont des produits chimiques sévèrement règlementés en raison de leur dangerosité. Leur rejet dans l’environnement est interdit depuis 1985.

En septembre 2013, le gouvernement du Québec avait pris le contrôle du site de l’entreprise Reliance, face au manque d’actions prises par l’entreprise pour mettre fin à cet entreposage illégal, et avait procédé au nettoyage des sols.

Les conditions météorologiques printanières ont retardé le début des travaux de caractérisation des sols par la compagnie TechnoRem, mais la surveillance constante du site a permis d’éviter toute contamination par les eaux de ruissellement liées à la fonte des neiges.

«Les eaux de fonte et les eaux de surface dans la zone d’entreposage ont été gérées afin d’éviter qu’elles ne s’écoulent à l’extérieur des limites de la propriété. Elles ont été pompées dans des citernes, analysées puis disposées de manière sécuritaire», a précisé monsieur Trudeau.

Les tests devraient durer environ un mois. Les mesures de décontamination à prendre seront connues vers la fin août.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!