La Société de transport de Montréal (STM) souhaite que tous ses bus, qui circulent sur ses lignes de nuit, soient munis de caméras de surveillance.

Pour ce faire, elle a lancé un appel d’offres pour acheter 373 nouvelles caméras. Les soumissions, qui ont été reçues, sont présentement examinées. Le contrat devrait être octroyé au cours de l’été. Les nouvelles caméras seront installées en l’espace de 18 mois après que la STM se soit dotée d’un plan d’action.

«On ne peut pas rentrer tous les autobus au garage en même temps, a expliqué la porte-parole de la STM, Odile Paradis. Il faut assurer le service.»

À ce jour, 905 des 1700 autobus de la STM sont dotés de caméras de surveillance. Depuis 2009, tous les nouveaux bus sont livrés avec des caméras intégrées. L’autobus dans lequel prenait place le chauffeur, qui a été violemment agressé dans le quartier Villeray l’an passé, était équipé de caméras de surveillance, ce qui a permis aux policiers de retrouver les agresseurs. Le chauffeur n’a pas repris du service depuis.

À chaque année, il y a plus de 200 agressions contre les chauffeurs de la STM, a indiqué le syndicat. «C’est juste les agressions qui ont été rapportées, a précisé le président du syndicat, Renato Carlone. Un chauffeur d’autobus qui se fait cracher dessus va sortir du bus, se laver le visage et continuer sa route sans rien dire à personne.»

En 2013, 76 de ces agressions ont obligé les chauffeurs, sous le choc, à cesser de travailler.

Le syndicat des chauffeurs veut que tous les bus de nuit et qu’ultimement toute la flotte de bus de la STM soient dotés de caméras. «Il y a des agressions à toutes les heures de la journée, a insisté M. Carlone. Les agressions les plus graves et les plus violentes surviennent après 23h.»

En raison de sa situation financière précaire, la STM ne sera pas en mesure d’équiper rapidement tous ses bus. «[En plus], nous n’achetons presque plus de bus en ce moment, ce qui fait que la flotte ne sera pas équipée à 100% de caméras avant 2020 ou 2025», a ajouté Mme Paradis.

La porte-parole de la STM a souligné que des efforts sont faits pour attribuer les bus avec caméras aux chauffeurs de nuit. Près de 83% des bus, qui roulent après 23h, sont munis de caméras. Cette proportion augmente à 90% après minuit et à 99% après 1h.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!