Un millier de motos sont attendues samedi à Montréal. Leurs propriétaires veulent dénoncer les abus dont ils seraient victimes.

«Depuis deux ou trois ans, les autorités s’acharnent sur nous», clame André Morand, porte-parole de la Manifestation contre le harcèlement policier (MHP). Le défilé de protestation passera par la rue Papineau, du nord au sud, aux alentours de midi pour rejoindre le ministère des Transports, sur le boulevard René-Lévesque vers 13h.

«Il y a plusieurs villes dont Montréal où nous ne sommes pas les bienvenus», déplore M. Morand. «On se fait arrêter systématiquement. Et si on respecte les normes de bruit de 100db, ils vont quand même vérifier les poignées et même l’air dans les pneus pour nous donner une contravention. On est devenus des vaches à lait», ajoute-t-il.

Dans la ligne de mire, la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) et son projet pilote de mesures par sonomètre du bruit des motos qui a débuté en 2013. «On est tout le temps sur le stress de se faire intercepter, car les policiers peuvent vous emmener 15km plus loin pour faire les mesures. Et s’il y a déjà cinq ou six motocyclistes qui attendent ça peut finir par te faire perdre une heure», déplore M. Morand.

Il précise que pour plusieurs motocyclistes avoir une moto un peu plus bruyante permet de mieux signaler leur présence vis-à-vis des automobilistes, leur assurant ainsi plus de sécurité.

La SAAQ défend son projet qui vise à établir des normes plus précises. Impossible de savoir quel pourcentage de motos testées jusqu’ici ne répondaient pas à la norme de 100db. «On n’en est qu’au début de la deuxième saison, les données sont préliminaires», indique Mario Vaillancourt, porte-parole de la SAAQ.

La SAAQ affirme ne pas vouloir rendre la vie plus dure aux propriétaires de motos. «Le dernier rapport du comité moto établi avec des représentants du milieu a permis de faire plusieurs avancées, notamment au niveau des cours de conduite», ajoute M. Vaillancourt.

AJOUT
Vendredi, la Manifestation contre le harcèlement policier (MHP) a annoncé que la manifestation prévue samedi avait été remise à une date ultérieure en raison des conditions météorologiques difficiles annoncées pour la journée. Elle aura finalement lieu le samedi 21 juin et sera remise au 22 en cas de pluie.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!