Environ 70% des citoyens croient que la réduction des inégalités de revenu au Québec devrait être une priorité pour le gouvernement, selon un sondage de l’Institut du Nouveau Monde (INM) publié mardi.

Pour réduire ces inégalités de revenu, 40% des répondants choisissent en premier lieu d’imposer davantage les plus riches et de renforcer la progressivité du système fiscal, alors que 30% croient qu’il faudrait d’abord renforcer la qualité et l’accès à l’éducation et 28% croient qu’il faut améliorer la qualité et l’accès aux soins de santé.

Cependant, seuls 22% des gens seraient prêts à payer eux-mêmes plus d’impôts ou de taxes. Chez les gens ayant un revenu inférieur à 40 000$, 29% le seraient, alors que ce taux tombe à 18% pour ceux ayant un revenu de plus de 100 000$.

Par ailleurs, 57% des gens pensent que la réforme de la fiscalité et une réforme des programmes sociaux devraient avoir comme critère de ne pas augmenter les inégalités de revenu.

Pour ce sondage, 1014 adultes de toutes les régions du Québec ont été interrogés par la firme Léger entre les 13 et 16 octobre 2014.

La porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, estime que ces chiffres devraient faire réfléchir le gouvernement Couillard. «Chaque coupe du gouvernement dans les services publics accroît le fossé entre les mieux nantis et les plus pauvres, alors que la population veut voir les inégalités décroître», a commenté Mme David.

Le ministre des Finances Carlos Leitao n’a pas voulu accorder d’entrevue sur ce sujet.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!