Yves Provencher/Métro

Les voitures de métro MR-73, acquise à la fin des années 1970 et présentement utilisées sur les lignes orange et bleue, rouleront pendant au moins 20 autres années. Ayant à composer avec des contraintes budgétaires, la Société de transport de Montréal (STM) a décidé de prolonger jusqu’à 60 ans leur durée de vie.

«Plus ce train vieillit, plus il s’améliore. Ce ne serait pas raisonnable de décider de le changer», a affirmé mercredi le président de la STM, Philippe Schnobb. Ce dernier a expliqué que la société de transport investira plutôt dans ses autres infrastructures, dont le déficit d’entretien atteint 3,9G$.

La décision de la STM s’appuie sur une étude du Collège impérial de Londres, qui a été publiée en 2012 et qui statue que la durée de vie du matériel roulant de métro fiable et dont les frais d’entretien sont peu élevés peut être prolongée au-delà de 30 ou 40 ans, comme c’est prescrit habituellement.

«C’est une tendance mondiale, a dit le directeur général de la STM, Carl Desrosier. Les grands leaders mondiaux – Hong Kong, Sao Paulo, Santiago – prennent de plus en plus cette décision [de prolonger la durée de vie des voitures de métro].»

Les voitures MR-73, qui ont été fabriquées par Bombardier, ont été responsables de 13% des arrêts de service en 2014, ce qui est très peu d’après M. Desrosiers. Qui plus est, leurs coûts d’entretien sont raisonnables. Ils sont deux fois moins élevés que ceux des 336 voitures MR-63, qui datent de 1966, et qui seront remplacées par les voitures Azur à partir de l’an prochain.

En reportant le remplacement des voitures MR-73, la STM croit être en mesure d’économiser 500M$. Elle devra toutefois investir 108,2M$ de plus dans leur entretien sur une période de 20 ans.

Pour répondre à la croissance de l’achalandage, la commande de 52 trains Azur (468 voitures) devra toutefois être bonifiée auprès du consortium Alstom-Bombardier. Au moins huit trains supplémentaires devront être livrés et, si le projet de prolongement de la ligne bleue est autorisé, 15 trains de plus seront plutôt nécessaires. Les garages du métro devront toutefois être agrandis. La STM devra d’abord discuter avec Québec à propos de ces investissements chiffrés à environ 500M$.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!