La zone couverte par les autos en libre-service pourrait doubler d’ici l’été prochain.

Au lendemain du rapport de la Commission des transports, qui recommande le développement des autos en libre-service au-delà des cinq arrondissements actuels, Car2go et AutoMobile jubilent.

«On pourrait passer d’une couverture de 35km2 à 80km2 si d’autres arrondissements embarquent», lance Marco Viviani, porte-parole de Communauto qui gère le service AutoMobile. Les quartiers principalement visés: Hochelaga, Villeray et Outremont.

Même son de cloche du côté de Car2go. «On a visé ces secteurs, car on a déjà beaucoup de membres qui y résident. C’est d’ailleurs pour cela que nos voitures sont déposées aux frontières entre les arrondissements qui autorisent le service et ceux qui ne l’offrent pas encore», explique Jérémie Lavoie, porte-parole de Car2go.

Actuellement, cinq arrondissements ont créé la vignette universelle qui permet aux autos de se stationner dans les zones normalement réservées aux résidants. Il s’agit du Plateau–Mont-Royal, de Rosemont–La Petite-Patrie, de Côte-des-Neige–Notre-Dame-de-Grâce, du Sud-Ouest. Sans avoir créé de vignette, Verdun a donné un accord tacite à l’implantation des autos en libre-service.

«Il y a aussi certains secteurs tels que l’est de Ville-Marie, de Saint-Laurent et d’Ahuntsic qui nous intéressent», ajoute M, Viviani, dont l’entreprise vient de commander 30 Prius supplémentaires.

L’entreprise devra toutefois convaincre Anie Samson, mairesse de l’arrondissement Villeray–Saint-Michel qui s’est jusqu’ici rangé derrière le maire Coderre pour refuser ce nouveau service sur son territoire parce qu’il risquait de nuire au taxi et au transport en commun.

À Outremont, c’est la crainte de voir les autos en libre-service concurrencer les places des résidants qui freine la mairesse Marie Cinq-Mars.

Le comité exécutif devrait se prononcer sur ces recommandations durant la prochaine séance du conseil municipal, fin novembre. Même si la possibilité d’instaurer un monopole n’est pas écartée, M. Viviani croit qu’AutoMobile et Car2go ont «fait la démonstration que la compétition actuelle permet au consommateur de s’y retrouver».

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!