Le ministre français du Commerce Frédéric Lefebvre est en visite au Québec pour conduire sous la bannière de l’Union pour la majorité (UMP), les élections présidentielles et législatives françaises qui débuteront dans 18 jours.

Le ministre français a traversé l’Atlantique pour rencontrer les Français de Montréal. Frédéric Lefebvre a tenu à rappeler à la communauté française les mesures prises par le président Sarkozy pour permettre une meilleure scolarité des élèves français en dehors de l’hexagone. «Nicolas Sarkozy a eu pendant cinq ans, une politique tournée vers les expatriés», a souligné le ministre.

L’organisation de ces élections est loin d’être finalisée. Si la tenue d’un bureau de vote au collège Stanilas à Outremont est assurée pour les élections présidentielles, la situation pour les législatives est toujours problématique. Le gouvernement fédéral refuse que des députés français soient élus sur le sol canadien. Accepter officiellement la tenue d’elections serait en effet reconnnaitre que le Canada fait parti d’une circonscription électorale française, celle des Français de l’étranger. Il en est hors de question pour l’administration Harper. Les bureaux de vote devront donc être installés au consulat, dans des locaux très exigus.

Corinne Nassiguin, candidate aux législatives pour le Parti socialiste et Europe Écologie-Les Verts,  dénonce l’inertie de l’UMP à régler le problème de la tenue des élections à Montréal. «Je trouve lamentable que le gouvernement Sarkozy ne donne pas les consignes qu’il faut pour permettre à nos concitoyens de voter dans de meilleures conditions à Montréal », a déclaré la candidate.

[big number]

Débat
Lundi soir un débat présidentielle est prévu à HEC Montréal. Le président Nicolas Sarkozy y est représenté par le ministre Lefebvre. Son concurrent socialiste François Hollande est défendu par Yan Chantrel.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!