MONTRÉAL – La façade de l’immeuble qui abrite le bureau de circonscription du ministre David Heurtel, à Montréal, a été aspergée d’une substance noire et des graffitis y ont été apposés, dans la nuit de jeudi à vendredi.

L’immeuble du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques est situé sur la rue Crémazie Est, près de l’intersection de l’avenue Léonard-de-Vinci, dans la circonscription de Viau.

Cet acte de vandalisme n’a toutefois pas empêché les employés du bureau de poursuivre leurs opérations normales.

L’incident survient au lendemain d’un grand rassemblement contre l’austérité, à Québec, alors que les participants ont promis des actions de «perturbation économique» dans l’espoir de forcer le gouvernement Couillard à faire marche arrière.

Le collectif «Refusons l’austérité», qui rassemble des syndicats, des associations étudiantes et des regroupements sociaux, a prévu des manifestations, des grèves et d’autres moyens de pression.

Le ministre Heurtel a dénoncé cet acte de vandalisme, refusant toutefois de pointer du doigt qui que ce soit dans ce dossier. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) fera enquête.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!