Archives Métro

Verdissement. Pour atteindre son objectif de planter 240 000 arbres supplémentaires au cours des 10 prochaines années, la Ville de Montréal a annoncé dimanche un investissement de 12,9 M$ consacré au rétablissement et à l’expansion de la canopée urbaine.

Le responsable du Développement durable, de l’environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif, Réal Ménard, a de plus affirmé que la Ville présentera un règlement sur la lutte contre l’agrile du frêne «dans les prochains jours», sans donner plus de détails.

Du 12,9 M$ annoncé, 7M$ servira à planter quelque 7000 arbres sur le domaine public en 2015 et à remplacer des arbres abattus pour freiner l’avancée de l’agrile du frêne, un insecte nuisible qui tue ces arbres. La Ville consacrera d’ailleurs 5,1M$ cette année à la lutte contre l’agrile. Les 800 000$ restants seront dédiés à la plantation d’arbres sur le domaine privé.

M. Ménard a précisé que c’est plus de 4 fois plus que l’année passée qui sera consacré à la canopée et à la lutte contre l’agrile du frêne. La Ville a investi 3,6 M$ à cet effet l’année dernière, selon lui. L’objectif est de faire passer de 20% à 25% l’indice de canopée d’ici 2025.

«Je tiens ça pour historique et mémorable, a déclaré M. Ménard lors du point de presse. Il n’y aura jamais eu une administration qui va avoir posé des gestes aussi substantiels [pour la canopée].»

Du côté de l’opposition officielle, le parti Projet Montréal a salué l’augmentation «substantielle» des sommes allouées aux arbres, mais l’a qualifié d’insuffisante.
Le conseiller de ville dans le district François-Perreault, Sylvain Ouellet, a ajouté que la progression de l’agrile du frêne a atteint des niveaux critiques.

«L’hésitation de l’administration Coderre en 2014 risque de couter cher. On voit sur la carte que [l’infestation d’agrile] a vraiment explosé en terme de propagation géographique, a-t-il déclaré. Oui, 12 M$ on va le prendre, parce qu’avant on avait seulement 3,6 M$. Mais […] juste pour les frênes sur rue, il faudrait à peu près 15 M$.»

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!