MONTRÉAL – Le Service de police de la Ville de Montréal a finalement relâché jeudi après-midi un homme de 20 ans qui avait été interrogé relativement aux actes antisémites commis récemment dans un quartier de l’ouest de Montréal.

Le porte-parole du SPVM, Raphael Bergeron, a indiqué que l’homme n’était pas relié aux événements commis le 23 février dernier dans le stationnement d’un immeuble du quartier Notre-Dame-de-Grâce. Il avait été amené au poste de police mercredi soir.

La police n’exclut pas de rencontrer un ou deux autres suspects dans cette affaire.

On avait trouvé sur une voiture une feuille où l’on avait écrit «On va vous tuer», de même qu’une balle de fusil. Des graffitis de croix gammées avaient aussi été faits sur quatre véhicules dans le stationnement.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!