Photcal.com Aéroport Montréal Trudeau

Air China doit offrir cette année des vols directs entre Montréal et Beijing. Une date circule pour le lancement de cette nouvelle ligne: le 28 septembre.

Plusieurs médias asiatiques ont rapporté que la liaison aérienne serait offerte trois fois par semaine à partir du début de l’automne. Même l’agence de presse gouvernementale Xinhua a publié une dépêche au sujet de cette nouvelle ligne qui terminerait sa trajectoire dans la ville cubaine de La Havane. Des numéros de vol lui ont même été attribués.

Aéroports de Montréal (ADM) est bien au courant de ces informations, mais l’administrateur aéroportuaire n’est pas en mesure de les confirmer.

«On sait que ça s’en vient, [mais] on ne peut pas dire que la date de lancement est celle dont on entend parler, a indiqué mardi la vice présidente aux affaires publiques et aux communications d’ADM, Christiane Beaulieu. Il n’y a pas eu de réservation de comptoir ou de porte. Et aux dernières nouvelles, il n’y a pas eu de signature entre Air Canada et Air China».

Les visites des premiers ministres, Stephen Harper et Philippe Couillard, en Chine, au mois de novembre ont eu pour effet de faire progresser le projet. Le problème des créneaux horaires a alors pu être résolu.

Le mois dernier, devant le Conseil des relations internationales de Montréal, l’ambassadeur chinois Zhaohui Luo a mentionné qu’il aimerait que la nouvelle ligne aérienne soit mise en place un peu plus tôt que le mois de septembre.

Une délégation chinoise visitera Montréal dans quelques semaines. Plusieurs détails de ce projet de nouvelle ligne aérien devraient être précisés, d’après ADM.

«La journée que [l’entente] sera signée avec la Chine, je suis certaine qu’ADM et Air Canada le crieront sur tous les toits», a dit Mme Beaulieu, précisant que l’optimisme est de mise.

Les vols directs internationaux est une préoccupation de la Ville de Montréal. La Commission municipale sur le développement économique et urbain et l’habitation rendra publiques jeudi ses recommandations pour augmenter le nombre de vols directs internationaux à partir de Montréal.

Montréal stable au quatrième rang

La Coalition Montréal a déploré mardi que Montréal se trouve pour une deuxième année au quatrième rang en terme d’achalandage de passagers aériens au Canada, après Toronto, Vancouver et Calgary. L’aéroport de l’Alberta a vu son affluence grimper de 6,6% en 2014, contre 5,2% pour Montréal-Trudeau.

  • D’après le conseiller de Snowdon, Marvin Rotrand, des élus doivent siéger sur le conseil d’administration d’Aéroports de Montréal afin que la métropole puisse rayonner davantage sur la scène internationale.
  • Les règlements qu’Ottawa a imposés à Aéroports de Montréal lui interdit de nommer des élus sur son conseil d’administration, a précisé Christiane Beaulieu. Cette dernière a aussi fait savoir que même si l’achalandage à Montréal est moins important que celui de Calgary, les destinations offertes sont beaucoup plus intéressantes et les vols internationaux directs sont plus nombreux.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!