Archives TC Media Les policiers du SPVM ont procédé à l'arrestation de neuf suspects membres d'un réseau structuré de trafiquants actif sur le territoire montréalais, dont Anjou, et lié au crime organisé.

MONTRÉAL – La découverte tôt vendredi matin d’une tête de porc placée devant la porte d’entrée de l’immeuble abritant les locaux de la Fraternité des policiers de Montréal est prise «très au sérieux» par le Service de police de la Ville de Montréal.

C’est ce qu’a indiqué le porte-parole du SPVM, Ian Lafrenière, précisant qu’une note «menaçante» a aussi été laissée. Sans préciser son contenu, il souligne qu’elle fait référence à «des gens disparus».

Les enquêteurs ont repéré des caméras de surveillance qui pourraient fournir des images de la ou les personnes qui ont déposé la note et la tête de l’animal vers 6h15.

Le sergent Lafrenière souligne que l’incident survient deux jours avant la manifestation annuelle contre la brutalité policière, organisée dimanche, au centre-ville de Montréal. La police se questionne sur la possibilité qu’il y ait un lien.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!