Yves Provencher/Métro

La pétition mise en ligne le mois dernier qui a pour but de réclamer la fin des procédures d’expulsion de neuf étudiants de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) a recueilli plus de 2500 signatures.

Plus de 2200 membres de la communauté de l’UQAM l’ont signée, de même que près de 250 représentants de la société civile.

La pétition devait être déposée mardi à la Commission des études de l’UQAM. Cette instance a réfléchi à la possibilité de prolonger le calendrier du trimestre d’hiver 2015 et n’a pas eu le temps de discuter des expulsions. Elle pourrait le faire la semaine prochaine et peut-être formuler une recommandation auprès du conseil d’administration de l’UQAM pour demander que les procédures visant à expulser neuf étudiants soient abandonnées, d’après Samuel Cossette, un étudiant qui fait partie des instigateurs de la pétition.

Le 20 mars dernier, tout juste avant le déclenchement du mouvement de grève sociale, neuf étudiants ont reçu une convocation du comité exécutif de l’UQAM. Ils risquent d’être expulsés pendant une année ou de façon définitive pour avoir participé à des actions militantes de 2013 à 2015. Ils auraient «bloqué des couloirs» et «haussé le ton».

Les étudiants en grève de l’UQAM ont depuis ajouté une nouvelle revendication à celles de mettre fin aux mesures d’austérité du gouvernement de Philippe Couillard et aux projets d’hydrocarbure, soit d’arrêter les procédures d’expulsion.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!