Le déménagement de l’hôpital Royal Victoria a été complété dimanche, sans heurts et plus rapidement que prévu, par le transfert de 154 patients au nouvel hôpital du Centre universitaire de santé McGill (CUSM).

Julie Lebrun et Véronique Allie, infirmières en soins intensifs, n’avaient pas beaucoup dormi dans la nuit de samedi à dimanche. Chacune devait accompagner l’un des 30 patients considérés comme instables dans une ambulance avec les paramédics, surveillant ses signes vitaux et gérant sa douleur. «On avait tous très peur que ça se passe mal, a raconté Mme Lebrun. Admettons que mon patient tombe en arrêt cardiaque dans l’ambulance, c’est moi qui est responsable.»

Leurs craintes ne se sont pas matérialisées, puisque aucun incident impliquant un patient n’a été rapporté. Dès 7h, 32 ambulances et 14 véhicules de transport adapté ont fait le va-et-vient entre l’hôpital Royal Victoria et le nouveau site Glen, situé au coin du boulevard Décarie et du boulevard de Maisonneuve. Le dernier patient est arrivé à 12h25, soit 2h30 plus tôt que prévu.

Dménagement royal Victoria

Richard Fahey, directeur des affaires publiques a attribué ce succès au respect de la «procédure chirurgicale», de même qu’au nombre plus petit que prévu de patients ayant été transférés. «On en prévoyait de 200 à 250, mais avec la collaboration de nos partenaires du réseau, on a été en mesure de diminuer le nombre de patients présents à l’hôpital», a expliqué M. Fahey.

«C’est le déménagement de patients le mieux exécuté que j’aie vu.» – Pat Moriarty, président de l’entreprise ontarienne Health Care Relocations, qui a organisé le déménagement de plus de 400 cliniques et hôpitaux à travers le monde, dont celle du CUSM

Une fois tous les patients transférés, les accès à l’Hôpital Royal Victoria, un bâtiment historique datant de 1893, ont été officiellement fermés. Une cérémonie a eu lieu pour rendre hommage à l’hôpital.

L’urgence de l’hôpital Royal Victoria était fermée depuis 5h le matin. Urgence-Santé a redirigé toute la journée ses ambulances vers les autres établissements du réseau montréalais. Toutefois, l’urgence du nouveau site Glen était ouverte pour les citoyens qui n’avaient d’autre choix que de s’y présenter. Trois patients y ont été pris en charge. Une femme s’est aussi présentée au site Glen vers 6h17 et a accouché peu de temps après d’un garçon en santé de 3,6 kg.

Les familles ont pu visiter leurs proches hospitalisés à partir de 16h.

Pierre, un patient transféré durant la journée, a indiqué à Métro être bien satisfait de sa journée. «Ça a bien été. Le voyagement n’a pris qu’une vingtaine de minutes, alors qu’on m’avait dit 30 minutes, a-t-il indiqué. Je suis déjà dans ma chambre, qui est grande, et je vais être suivi par le même personnel qu’avant.»

Une ou deux semaines d’ajustements
L’urgence du nouvel hôpital est pleinement opérationnelle dès lundi. Pour ce qui est des autres services et cliniques, ils ouvriront tous de façon graduelle.

«Lundi, les cliniques vont prendre 25% du volume normal et ça va augmenter dans les prochains jours. On se donne une semaine ou deux pour arriver à la pleine ouverture du site, a souligné le Dre Ewa Sidorowicz, directrice générale adjointe des affaires médicales. On va se limiter à des chirurgies urgentes cette semaine pour permettre à tout le monde d’apprivoiser le nouveau milieu.»

Environ 2500 employés ont pu intégré dimanche leur nouvel environnement de travail, auquel ils doivent encore s’acclimater. «C’est comme quand on déménage dans une nouvelle maison et qu’on ne se rappelle plus où on a mis sas fourchettes, a exprimé Julie Lebrun, infirmière en soins intensifs. Là, on va chercher où sont nos tubulures et nos intraveineuses. On a eu plein de formation là-dessus, mais c’est difficile de se rappeler de tout.»

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!