Exaspérés de l’effet négatif qu’ils ont sur leurs commerces, des restaurateurs implorent la Ville d’accélérer les travaux sur la rue Peel entre les rues Sainte-Catherine et de Maisonneuve.

«Ce n’est peut-être pas catastrophique, mais ça affecte notre commerce», lance Carlos Ferreira, propriétaire du Café Ferreira. L’accès à son restaurant se fait par une étroite passerelle depuis qu’on a creusé un trou béant de plusieurs mètres juste devant l’entrée. «Il faudrait que ça se fasse comme dans n’importe quelle ville dans le monde, à une vitesse plus accélérée. Même si ce n’est pas 24h par jour, il faudrait au moins qu’ils travaillent du lever au coucher du soleil, 7 jours par semaine», pense-t-il.

Alain Creton, propriétaire du Chez Alexandre, estime lui aussi que son commerce est affecté par les travaux, malgré le fait qu’il a pu finalement installer sa terrasse. «Des travaux 7 jours par semaine, ce serait très bon, parce qu’on se retrouve pénalisés. À partir de vendredi à 16h, il n’y a plus personne sur le chantier, mais les cônes restent là, les [écritaux] «interdits» restent là, et nos restaurants restent désertés», explique-t-il.

«C’est inconcevable. On ne peut pas bloquer une artère commerciale tout l’été pour des travaux qui pourraient se faire en deux mois.» -Carlos Ferreira, propriétaire du Café Ferreira

À la Ville, on explique que certains travaux pourront être exécutés le soir, la nuit et la fin de semaine, mais que ceux-ci seront limités, en raison de la présence d’un hôtel. On affirme aussi que les travaux la fin de semaine affecteraient encore plus les commerçants, en raison de la grande densité commerciale de l’artère.

On ajoute que les travaux préparatoires qui sont actuellement en cours seront terminés d’ici la fin mai et peut-être même le 15 mai, si les conditions météorologiques le permettent. Les travaux reprendront après le Grand Prix à la mi-juin, et doivent se terminer en décembre.

La «saga» de la terrasse de Chez Alexandre

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé lors de la séance du comité exécutif de mercredi matin que le restaurant Chez Alexandre pourra finalement installer sa terrasse, après avoir été contraint à l’enlever lundi.

«Il y a une entente entre Alain Creton [le propriétaire du restaurant], et l’arrondissement de Ville-Marie, a affirmé le maire. Il y a un permis qui a été émis.»

La terrasse en question devra être disposée de manière à permettre aux personnes à mobilité réduite de circuler sur le trottoir. «On peut conserver un certain cachet tout en étant soucieux de l’accessibilité universelle», a déclaré M. Coderre.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!