Yves Provencher/Métro

Les détaillants du centre-ville de Montréal peuvent maintenant ouvrir leur porte 24h/24h, incluant les jours fériés, et ce, pour une période de 5 ans.

Québec vient d’accepter la demande qui avait été faite au mois d’avril par le maire de Montréal, Denis Coderre.

Les commerçants concernés par cette nouvelle mesure sont ceux qui se situent dans la nouvelle zone touristique qui comprend les secteurs du centre-ville, de l’Île Notre-Dame (secteur du Casino de Montréal), du Vieux-Montréal et du Quartier chinois ainsi que les territoires des sociétés de développement commercial du Quartier Latin, du Village et du Quartier des spectacles.

Cette nouvelle mesure ne s’applique que pour les détaillants. Les bars, dont les heures d’ouverture sont déterminées par la Régie des alcools, ne sont pas concernés.

En 2008, le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal avaient convenu de prolonger jusqu’à 20h la fin de semaine l’ouverture des commerces de détail du centre-ville de Montréal pour une période d’essai de 18 mois. En 2010, Québec a reconduit ce prolongement des heures d’ouverture pour cinq ans et en plus d’y inclure les commerçants du Faubourg Sainte-Catherine, du Quartier Latin et du Village.

En entrevue avec Métro, au mois d’avril, le directeur général de la SDC du Quartier Latin, Philip O’Dwyer, qui a été consulté pour le projet, a fait valoir que cette nouvelle mesure proposée permettrait d’offrir une plus grande flexibilité aux commerçants. «Vu qu’une bonne partie de l’achalandage est basé sur la réputation du nightlife du Quartier Latin, certain type de commerces pourraient profiter du fait qu’il y a plus de monde à 20h, 21h ou 22h qu’à 15h. Alors c’est de pouvoir ajuster les heures en fonction de la clientèle qui vient consommer dans le quartier», affirme M. O’Dwyer.

Il soutient que ce n’est pas tous les commerçants qui souhaiteront se prévaloir de ces avantages, mais cette mesure leur permettrait d’ajuster leurs heures d’ouverture pour profiter des événements de la ville, comme lors du Grand Prix de Montréal, des festivals estivaux ou pour profiter des congés fériés. «Le Grand Prix de Montréal a déjà eu lieu le 24 juin et il y avait eu une dérogation exceptionnelle pour pouvoir ouvrir les commerces cette journée», se rappelle-t-il. La nouvelle règlementation permettront ainsi aux commerçants de modifier leurs heures d’ouverture sans dérogation.

Pour le maire de Montréal, cette nouvelle mesure aura un impact significatif pour l’économie montréalaise. «En établissant une zone touristique unique dans laquelle les commerces pourront ouvrir 24 heures par jour, 7 jours par semaine, nous répondons à la fois aux demandes de nos détaillants et à celles de leurs clients, qui recherchent une plus grande flexibilité dans les horaires de magasinage», a-t-il affirmé dans un communiqué de presse vendredi.

 

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!