Yves Provencher/Métro Le square Viger

La famille du sculpteur Charles Daudelin réprouve le projet de réaménagement du Square Viger de la Ville de Montréal, qui comprend le démantèlement de l’Agora et le déplacement de Mastodo, deux œuvres de l’artiste montréalais mort en 2001. Elle réfléchit aux recours possibles.

«La succession n’a pris encore aucune décision à l’encontre des atteintes projetées aux droits moraux de Charles Daudelin. Elle est pour l’instant en réflexion», a indiqué lundi la famille de Charles Daudelin dans un communiqué. Elle réagissait au projet du nouveau Square Viger qui a été présenté vendredi.

La Ville de Montréal prévoit retirer l’Agora, qui représente les structures en béton, pour créer une place publique à aire ouverte d’ici 2017. Des arbres y seraient plantés et du mobilier urbain y serait disposé. Un espace serait réservé à l’œuvre du Mastodo, si la famille Daudelin y consent.

Or, pour la succession de M. Daudelin, l’Agora et le Mastodo sont deux œuvres qui vont de paires. «Agora et Mastodo sont indissociables du projet d’art public que Charles Daudelin avait conçu et créé pour le square Viger, a-t-elle fait savoir. Agora est le cœur, la pièce maîtresse, dont Mastodo, la sculpture-fontaine fait partie intégrante.»

«À la face même du projet, les moyens choisis sont contraires à cet objectif [de rendre hommage à l’artiste] dont la prémisse est la disparition de Agora et la destruction du lien intime qui unit Mastodo à cet aménagement, a ajouté la famille. Cet acte participe à un démembrement et à une mutilation de l’oeuvre de Charles Daudelin.»

Lors de la présentation des nouveaux plans du Square Viger, le maire de Montréal, Denis Coderre, a évoqué la dangerosité de l’état actuel des installations du parc urbain, où une population itinérante s’y concentre. Il a aussi insisté sur la nécessiter de le réaménager.

«Si la famille Daudelin veut ravoir [le Mastodo], on va lui redonner, mais on va être triste», a dit vendredi M. Coderre.

La famille de Charles Daudelin a mentionné dans son communiqué que la Ville de Montréal a failli à sa tâche en ne respectant pas les plans originaux de l’œuvre. «Sise dans un secteur laissé pour compte par la Ville, l’œuvre de l’artiste a subi les contrecoups de l’indifférence de celle-ci à son égard, a-t-elle écrit. L’absence d’animation et d’entretien a eu pour conséquence d’en faire un lieu négligé.»

Héritage Montréal est aussi opposé à destruction de l’Agora qui est, selon son directeur des politiques, Dinu Bumbaru, «une grande œuvre de Daudelin». D’après M. Bumbaru, des modifications de l’œuvre et divers interventions dans le parc pourraient permettre de revitaliser celui-ci.

Charles Daudelin a réalisé en 1976 les plans de l’Agora et du Mastodo pour le Square Viger à la demande du ministère des Transports. Celui-ci voulait réaménager le secteur à la suite de la construction de l’autoroute Ville-Marie et du réseau du métro. L’installation des deux œuvres a été complétée en 1984.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!