Yves Provencher/Métro

La qualité de l’eau s’est maintenue à Montréal l’an dernier, selon le Réseau de suivi du milieu aquatique (RSMA) qui a dévoilé vendredi son rapport d’échantillonnage des plans d’eau et des réseaux d’égouts.

L’indice bactériologique a été calculé en 96 endroits sur les rives de l’île. En 2014, 61% (59/96) d’entre eux ont été jugés propices aux activités nautiques et à la baignade, une légère diminution par rapport à 2013 (63 %). Le RSMA explique cette diminution par de fortes pluies au printemps 2014. La responsable de l’eau au comité exécutif de la Ville de Montréal, Chantal Rouleau a spécifié que la Ville allait «poursuivre l’aménagement de plages urbaines, soit la Plage de l’Est dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles et la plage de Verdun».

La qualité des plans d’eau se trouvant à l’intérieur de l’île a, quant à elle, légèrement augmenté en 2014. La qualité de l’eau de 22 % des plans d’eau s’est améliorée, tandis que 16 % s’est détérioré. Le nombre de stations dites «polluées» a diminué de 17 à 13. Les étangs du parc Angrignon et du Dr-Bernard-Paquet sont ceux qui présentent la meilleure qualité de l’eau.

La Ville a également annoncé vouloir accélérer le processus de correction des raccordements inversés dans le réseau d’égouts pluviaux afin de réduire les problèmes de contaminations bactériennes.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!