Archives Métro Marc-André Gadoury

Projet Montréal craint que le désordre qui règne dans la gestion du parc informatique à la Ville de Montréal mine la réalisation du projet de ville intelligente.

«Pour que la Ville intelligente soit plus qu’un slogan, il va falloir que le Service des technologies ait les moyens financiers et opérationnels de réaliser sa mission, affirmé mardi le leader de l’opposition officielle, Marc-André Gadoury. Dans la situation actuelle, le service des technologies de l’information ne peut pas répondre à la promesse de ville intelligente.»

Dans son rapport déposé lundi au conseil municipal, le vérificateur général de la Ville de Montréal, Jacques Bergeron, a constaté que «la structure organisationnelle et les processus de gestion en place ne peuvent assurer une contribution suffisamment efficace et efficiente des technologies de l’information à la mission, aux stratégies et aux objectifs de la Ville». Il a noté que la structure actuelle présente des risques importants, notamment en ce qui a trait à l’utilisation optimale des budgets, l’état des infrastructures et le contrôle sur le parc informatique.

«Le vérificateur général identifie le Service des technologies de l’information comme étant le véritable architecte de notre réseau, a dit M. Gadoury. Présentement, ce sont les différentes unités d’affaires qui prennent les décisions.»

La Ville de Montréal s’est dotée au cours des derniers mois d’une stratégie sur la ville intelligente et numérique. Celle-ci ne contient pas d’objectifs précis, ni d’indicateur de performance, a déploré Projet Montréal.

«On a à peine parlé des opérations [dans les discussions sur la ville intelligente], a souligné Marc-André Gadoury. Si on veut avoir un 311 qui soit intelligent, il va falloir toucher aux opérations aussi et au processus informationnel entourant la prestation de services. On est loin d’y arriver. On achète encore des camions sans GPS.»

Au cours des derniers mois, la Ville a mis en place une nouvelle structure de gestion au Service des technologies de l’information qui devrait répondre, selon elle, à certaines recommandations du vérificateur général. Un plan de gouvernance des technologies de l’information doit être réalisé en 2016.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!