MONTRÉAL – Les policiers qui formeront le groupe d’apparat à l’occasion de la chapelle ardente et des funérailles civiques de l’ancien maire de Montréal, Jean Doré, porteront l’uniforme réglementaire, a annoncé la Fraternité des policiers de Montréal, mardi.

Quant aux agents qui seront seulement impliqués dans le service d’ordre, ils porteront les pantalons réglementaires mais garderont la casquette rouge.

Le syndicat a accepté de lever les moyens de pression en affirmant avoir reçu «cette fois-ci» une demande officielle des autorités municipales.

La semaine dernière, les policiers montréalais avaient soulevé un tollé en continuant de porter leurs pantalons de camouflage et la casquette rouge au cours des obsèques de l’ancien premier ministre Jacques Parizeau. Le maire de Montréal Denis Coderre avait réclamé des excuses et le premier ministre Philippe Couillard avait même évoqué la possibilité de déposer un projet de loi pour obliger les policiers de la province à porter l’uniforme réglementaire alors qu’ils sont en fonction.

Les agents du SPVM refusent de porter l’uniforme afin de protester, entre autres, contre la réforme des régimes de retraite. Ils exercent ce moyen de pression depuis déjà un an. Ils ont accepté de revêtir l’uniforme traditionnel seulement lors des funérailles de l’ancien capitaine du Canadien de Montréal, Jean Béliveau, mais ont refusé de quitter les pantalons de camouflage lors des obsèques de l’ancien archevêque de Montréal, Jean-Claude Turcotte.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!