Les automobilistes, qui ont loué un espace de stationnement public à Montréal en 2014, ont eu recours une fois sur quatre au paiement mobile.

D’après le rapport financier de Stationnement de Montréal, qui a été rendu public lundi, plus de 26 millions de transactions ont été réalisées l’an dernier par des automobilistes qui souhaitaient occuper momentanément un espace de stationnement public dans la métropole. De ce nombre, 6,6 millions ont été effectuées à l’aide de l’application mobile P$ Service mobile, contre 10 millions avec la carte de crédit.

L’application mobile de Stationnement de Montréal a été téléchargée à 152 000 reprises en 2014, ce qui fait qu’en tout, 434 000 automobilistes sont inscrits à ce service. Les frais administratifs demandés lors d’un paiement mobile pour louer un espace de stationnement sur rue à Montréal ont d’ailleurs été diminués en 2014, en passant de 0,40$ à 0,30$.

La monnaie est de moins en moins populaire. Les automobilistes ont payé comptant pour leur stationnement dans un cas sur trois. En 2011, la moitié des transactions conclues avec Stationnement Montréal étaient effectuées avec de la monnaie.

Stationnement de Montréal a versé 52,3M$ à la Ville de Montréal en 2014, d’après son rapport financier. Ce montant, en hausse de 4% depuis 2013, est attribuable à des taxes, des loyers, des permis, des intérêts sur la débenture, des compensations et des redevances qui ont dû être payés à la municipalité.

L’administration du maire Coderre a manifesté son intention de rapatrier la gestion du stationnement public au sein de la Ville. Un comité de travail a d’ailleurs été mis sur pied pour décider de la meilleure façon de procéder. Ce projet devrait se concrétiser au cours de la présente année. Une nouvelle politique de stationnement doit être présentée cet automne.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!