La communauté autochtone de Montréal, représentée par l’organisme RÉSEAU, et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont signé un accord de collaboration, jeudi, visant à améliorer la relation entre le SPVM et la population autochtone de Montréal, particulièrement celle des personnes en situation d’itinérance.

Cet accord a été approuvé par les membres d’un comité composé de personnes autochtones qui ont vécu l’itinérance.

Le RÉSEAU écrit dans un communiqué y voir un geste «important sur le plan des efforts pour lutter contre les effets continus des politiques de colonisation et d’assimilation tels la Loi sur les Indiens, les pensionnats autochtones et la surreprésentation des jeunes autochtones au sein du système de Protection de la jeunesse.»

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!