Projet Montréal demande à l’administration Coderre de revoir sa politique concernant les calèches.

Selon l’élue Erika Duchesne, la Ville devrait «interdire la circulation de chevaux de calèche dès qu’un avertissement de chaleur accablante est émis» et non pas quand le thermomètre dépasse les 30C (humidex non compris), comme c’est le cas actuellement.

Le parti de Luc Ferrandez demande aussi de durcir les inspections lors des grandes chaleurs pour faire respecter la réglementation qui n’est pas toujours suivie par les cochers.

«L’image de Montréal est mise à mal lorsque des animaux doivent travailler dans un îlot de chaleur comme le Vieux-Montréal lors d’une journée aussi chaude que [mercredi]. Force est de constater que la gestion de l’industrie des calèches à Montréal doit être améliorée. Si la Ville ne parvient pas à mieux encadrer cette industrie, alors peut-être faudra-t-il penser à une interdiction», mentionne Érika Duchesne.

Il y a deux semaines, à la suite d’un incident impliquant un cheval ayant glissé sur une plaque de métal sur la chaussée, le maire Denis Coderre avait indiqué qu’une évaluation de tous les chevaux de calèches serait réalisée.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!