Kruger Énergie inc / charbonneauphoto.com Éoliennes de Kruger sur la rive-sud de Montréal

Près de 20% des 5000 emplois du secteur éolien au Québec sont basés dans la région de Montréal.

C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude d’Aviseo Conseil commandée par l’Association canadienne de l’énergie éolienne. «L’étude montre que l’éolien ce n’est pas juste la Gaspésie et pas juste des emplois manufacturiers. Ça démontre aussi que quand on développe en région, ça profite aussi à Montréal», déclare Jean-Frédérick Legendre, directeur régional de l’association.

Ces 955 emplois ont été répertoriés dans près de 80 entreprises qui ont leur siège social ou leur bureau chef à Montréal et qui se répartissent en priorité dans les spécialités suivantes: promoteur et services professionnels (35%), tours et composants (22%), opérations et maintenance (15%), transport (11%).

«Le cadre gouvernemental stable sur 10 ans a permis d’attirer plusieurs entreprises étrangères telles que les Allemandes Enercon et Senvion qui ont installé à Montréal leurs bureaux nord-américains», se félicite M. Legendre, qui attend avec impatience les détails de la nouvelle stratégie énergétique du gouvernement.

L’éolien représente une production d’électricité de 2 883MW et devrait atteindre la cible de 4 000MW (2 000 éoliennes) d’ici 2017-2018. L’industrie espère que la nouvelle cible gouvernementale sera de 350 à 500 nouveaux MW par an.

Un peu plus tôt cette année, l’industrie éolienne avait été mise sur la sellette lorsqu’il avait été révélé que les trois-quarts des 2,9% de hausse des tarifs d’Hydro-Québec en 2015 étaient attribuables aux achats d’électricité éolienne.

«Il faut comparer des pommes avec des pommes», rétorque M. Legendre. Les derniers projets éoliens revendiquent permettent de produite de l’électricité à un coût de 6,3c/kwh qui est compétitif avec n’importe quel autre mode de production, même l’hydroélectricité, dit-il.

 

 

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!