Archives Métro

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a confirmé que les neuf colis suspects envoyés à des adresses montréalaises mercredi matin étaient inoffensifs.

Les enveloppes contenaient de la poudre blanche, qui pouvait ressembler à de l’anthrax. «Nous somme en mesure de confirmer que les colis envoyés à neuf endroits sur notre territoire sont de nature inoffensive, a indiqué en début d’après-midi le SPVM.  Il n’y a aucun blessé rapporté.»

L’édifice qui abrite les bureaux de Loto-Québec et de la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ) était au nombre des adresses visées. Les bureaux du Conseil du patronat ont aussi été visés, tout comme l’édifice de TVA et les bureaux de La Presse.

Les colis seraient l’oeuvre d’un groupe nommé Forces Armées révolutionnaires du Québec, un groupe pour l’instant inconnu.

À Sherbrooke, le bureau de la ministre des Relations internationales Monique Gagnon-Tremblay a été évacué après qu’une enveloppe contenant de la poudre blanche ait été ouverte par des employés.

Les bureaux sherbrookois du premier ministre Jean Charest auraient également été évacués après qu’une enveloppe contenant de la poudre blanche eut été reçue.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!