Métro

L’arrondissement du Sud-Ouest exigera que des logements sociaux soient inclus dans tous les projets résidentiels, quelle qu’en soit la taille.

Pour l’instant, la ville centre prévoit que les projets de 200 unités d’habitation ou plus doivent inclure 15 % de logements sociaux et 15 % de logements abordables.

Dorénavant, le Sud-Ouest tiendra  un registre pour comptabiliser le nombre d’unités construites par promoteur. Dès que le seuil des 100 unités sera atteint, le promoteur devra participer aux objectifs de mixité et d’inclusion, qui prévoient 10 % de logements abordables et 10 % de logements sociaux pour tous projets de 100 à 199 unités.

Si ces unités ne peuvent être construites sur le site du nouveau projet, 12,5 % de logements sociaux devront être prévus.

Les normes pour pour les projets de 200 unités et plus demeureront à 15 % de logements sociaux et abordables.

«Nous avons voulu bonifier l’approche de la ville centre en matière d’inclusion de logements abordables, a expliqué le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais. Tout projet immobilier ayant une composante résidentielle sera désormais assujetti au plan d’action, quel qu’en soit la taille. L’arrondissement du Sud-Ouest connaît un boom immobilier sans précédent et nous souhaitons en faire profiter une plus grande partie de la population.»

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!