(Archives/ TC Media) Le CLD Les 3 Monts n'existe plus depuis le 31 mars.

Les 18 centres locaux de développement montréalais tombés sous les compressions gouvernementales réapparaîtront sous la forme de six pôles de soutien aux entrepreneurs.

C’est ce qu’a annoncé lundi le maire Denis Coderre, qui en a profité pour annoncer la création de la première école entrepreneuriale de Montréal. «Pour accroître la création, la croissance et la survie des entreprises privées et sociales, il nous faut deux mots d’ordre : simplification et harmonisation», a déclaré le maire de Montréal.

L’école privée qui sera bâtie sur les fondations du Service d’accompagnement aux jeunes entrepreneurs (SAJE) pourra accueillir jusqu’à 1500 élèves par an pour des formations allant de 1 à 3 mois ou des ateliers spécialisés. mais les coût des formation sera peu élevé, assure la Ville.

Les 6 pôles, désormais regroupés sous l’acronyme PME MTL, disposeront d’un fonds de 30M$ pour accompagner et financer les PME, de jeunes entrepreneurs ou des projets d’économie sociale de façon harmonisée et simplifiée.

La réduction du nombre de structures leur permettra de fonctionner avec un budget de 6,8M$, soit 60% de moins qu’avant, indique la Ville.

Projet Montréal se dit satisfait de cette reprise en charge de l’aide aux entrepreneurs. «On sort enfin du marasme qu’on vivait depuis les coupes», a dit à Métro le porte-parole de Projet Montréal, Richard Ryan.

La diminution de moitié du nombre d’employés dans les nouvelles structures, qui passent de 120 à 60, inquiète toutefois l’opposition officielle.

Pour sa part, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain est satisfaite de cette annonce. «Il s’agit d’un pas dans la bonne direction», a réagi l’organisme dans un communiqué.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!