Josie Desmarais/Métro L'Hôtel de ville de Montréal

Un surplus budgétaire de 86M$ est anticipé à la Ville de Montréal.

«Cette variation est d’environ 1,7% du budget, a souligné avec prudence le président du comité exécutif, Pierre Desrochers lors de la réunion hebdomadaire du comité exécutif. C’est fragile. On n’est pas à la fin de l’année. Il suffit qu’on reçoive plus de neige qu’anticipé et certains de ces [surplus] pourraient fondre».

Dans une mise à jour budgétaire présentée mercredi au comité exécutif, la directrice du budget à la Ville de Montréal, Francine Laverdière, a expliqué que ces surplus, qui ont augmenté de 53,6M$ à 86,5 de juin à septembre, sont attribuables aux hausses des revenus de droits de mutation (23M$) et de l’octroi de permis de construction et d’occupation du territoire par les arrondissements (12,9M$).

Les faibles taux d’intérêt (-10,2M$) et une baisse de l’enveloppe globale de rémunération (-55M$) ont permis en contrepartie à la Ville de réaliser des économies au cours des derniers mois.

Les heures supplémentaires faites par les policiers, qui ont été plus nombreuses que les prévisions, ont notamment eu pour effet de réduire les surplus, de même que la baisse des revenus découlant des contraventions sur le stationnement et la circulation.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!