La Ville de Montréal souhaite mettre la pédale au plancher pour l’aménagement de voies cyclables et de voies réservées pour bus.

Un bureau de projet a pour ce faire été mis sur pied à la Direction des transports. Des ententes ont été conclues avec les firmes privées WSP Canada et les Consultants SM pour qu’elles apportent un soutien technique aux fonctionnaires responsables de développer des projets de mesures préférentielles pour bus et de voies cyclables au cours des trois prochaines années. Les contrats, qui ont été approuvés mercredi par le comité exécutif, totalisent près de 5,4M$.

«On a besoin d’un blitz pour mettre à niveau le réseau [à la veille du 375e anniversaire de la Ville de Montréal]», a indiqué mercredi l’élu responsable des dossiers vélos à la Ville de Montréal, Marc-André Gadoury, qui faisait référence aux équipements pour les cyclistes et pour le transport en commun.

Le réseau cyclable devait s’étendre de 50 km au cours de la dernière année, mais l’objectif n’a pas été atteint. Le maire de Montréal, Denis Coderre, a indiqué en mai dernier, lors du dévoilement des projets de voies cyclables retenus pour l’année 2015-2016, qu’il souhaitait que la cadence soit accélérée. Avec le nouveau bureau de projet, M. Gadoury espère maintenant que l’objectif d’ajouter 50 km par année au réseau cyclable soit dépassé. Les projets proviendront en partie du Plan de transport 2008 et les autres seront inclus dans la réforme de celui-ci.

Quant aux mesures préférentielles par bus, qui prennent la forme de voie réservée ou de feux prioritaires, l’objectif est aussi d’en installer sur une distance de 50km par année afin qu’en 2017, les bus puissent rouler plus rapidement sur quelque 375 km. Présentement, des mesures préférentielles pour bus sont mises en place sur plus de 220 km.

Le responsable des Transports, Aref Salem, à qui Métro a tenté de parler, a indiqué par communiqué qu’une «équipe pluridisciplinaires sera entièrement dédiée à la réalisation de ces projets». Celle-ci sera, entre autres, responsable de développer les concepts et de prévoir les aménagements urbains, en plus de préparer les plans et devis, d’après les documents de la Ville.

Un autre bureau de projet pour le SRB Pie-IX
Un autre bureau de projet sera mis sur pied par la Ville de Montréal et l’Agence métropolitaine de transport «pour l’étape d’ingénierie visant la reconstruction et la requalification du boulevard Pie-IX», où sera mis en place un système rapide par bus (SRB).

  • Une dépense de 2,7M$ a pour ce faire été approuvée mercredi par le comité exécutif de la Ville de Montréal. Huit personnes seront embauchées pour notamment rédiger des plans et devis.
  • Le bureau de projet n’a pas pu être créé plus tôt, a expliqué la porte-parole de la Ville de Montréal, Andrée-Anne Toussaint, puisque le gouvernement du Québec devait donner son autorisation. Celle-ci a été obtenue en juillet dernier.
  • Le chantier doit être lancé en 2018 afin que le SRB puisse être mis en service en 2022, d’après les documents de la Ville.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!