MONTRÉAL – Les policiers de Montréal porteront l’uniforme réglementaire lors des funérailles nationales de l’imprésario René Angélil, vendredi à la basilique Notre-Dame dans le Vieux-Montréal.

La Fraternité des policiers de Montréal a diffusé un communiqué, lundi, pour préciser que le port de l’uniforme réglementaire serait de mise pour ses membres impliqués dans le service d’ordre lié à la chapelle ardente et aux funérailles.

Le syndicat précise toutefois que ce port d’uniforme aura lieu «exclusivement pour la durée des événements».

C’est donc dire qu’on ne verra pas, cette fois, de policiers arborant le pantalon de camouflage ou tout autre accoutrement du genre pour cet événement.

Les policiers montréalais avaient été sévèrement critiqués pour avoir porté des pantalons dépareillés lors des funérailles d’État de l’ex-premier ministre Jacques Parizeau, en juin dernier. Plusieurs personnalités et observateurs avaient vu ce geste comme un manque de respect.

Le syndicat avait ajusté le tir lors des funérailles nationales de l’ex-capitaine du Canadien de Montréal, Jean Béliveau, en décembre, ses membres affectés à cet événement revêtant tous l’uniforme réglementaire.

Les policiers portent des pantalons non réglementaires depuis juillet 2014, soit plus d’un an et demi, afin de protester contre la réforme de leur régime de retraite.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!