BIXI-Montréal se dotera d’une nouvelle application mobile pour la prochaine saison qui s’ouvrira le 15 avril prochain.

«Nos abonnés (…) pourront consulter et éditer leur profil, voir l’historique de leurs déplacements et le relevé de leurs statistiques, a fait savoir lundi la présidente du conseil d’administration de BIXI-Montréal, Marie Élaine Farley. Ils pourront recevoir des rappels importants et avoir accès à un minuteur pour faire une meilleure gestion de leur déplacement.»

Le site internet de l’organisme à but non lucratif sera par ailleurs revampé. Il comprendra désormais une section sur l’état du réseau, des blogues et des vidéos.

Au cours de la prochaine saison de vélo, BIXI-Montréal espère pouvoir compter sur près de 35 000 «bixistes» réguliers, soit 1000 de plus que l’an passé, et augmenter le nombre de déplacements en BIXI, qui ont atteint 3,5 millions en 2015.

Les tarifs seront en hausse d’environ 2%, a mentionné la présidente de BIXI-Montréal.

L’application mobile et le site internet ont pu être renouvelés en raison d’un partenariat que BIXI-Montréal a convenu avec Manuvie Canada. L’entente avec l’entreprise de services financiers sera d’une durée de trois. Les détails sont confidentiels, a précisé Mme Farley. L’entente prévoit toutefois qu’un service de valet sera offert lors de grands événements – qui restent à déterminer – pour que la location et le stationnement de vélo se fassent plus rapidement aux stations très achalandées.

D’après BIXI-Montréal, ce nouveau partenariat lui permettra d’atteindre l’objectif que l’organisme s’est fixé pour ce qui est des revenus autonomes (partenariat, commandites, publicité, etc…) de quelque 1,58M$.

Les états financiers de l’année 2015 de BIXI-Montréal doivent être dévoilés vers le mois de juin. «Je suis confiante que nos objectifs seront atteints et même dépassés», a dit Marie Elaine Farley. Elle est demeurée prudente puisque les états financiers doivent être vérifiés par une firme comptable avant d’être rendus publics.

BIXI-Montréal a été mis sur pied en 2014 à la suite de la faillite de la Société de vélo en libre-service. L’organisme est en charge de gérer les 5200 vélos BIXI qui sont empruntés à l’une des 460 stations se trouvant à Montréal, Longueuil et Westmount. Jusqu’en 2018, la Ville de Montréal injecte 2,9M$ dans ce service.

Pour le moment, il n’est pas question d’étendre le réseau des stations BIXI. «On verra s’il y a une possibilité, mais actuellement, on est plus dans une entente d’opération avec BIXI-Montréal», a dit le responsable des Transport, Aref Salem.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!