L’Unité de travail pour l’implantation de logement étudiant (UTILE) a reçu mercredi un financement de près de 2 M$, qu’elle utilisera pour mettre sur pied le Fonds communautaire de logement étudiant (Fonds CLÉ).

Ce montant a été versé par l’association étudiante de l’université Concordia (CSU).

Sur un horizon de 20 ans, l’organisme montréalais espère mener à bien entre 20 et 40 projets immobiliers pour construire quelque 4000 chambres de logement étudiant abordable. Une étude de la firme Zins Beauchesne, commandée par l’UTILE en juin dernier avait d’ailleurs conclu que Montréal avait besoin de combler ce nombre de chambres pour loger sa population étudiante

Le premier projet de 150 chambres devrait être livré en juillet 2018, selon l’UTILE.

«Cet outil financier aura vraiment un effet de levier majeur. Pour vous donner une idée d’ordre de grandeur, avec une somme comme celle qui a été investie par le CSU, on peut construire un bâtiment de 10 M$ à 14 M$», affirme Laurent Levesque, coordonnateur général de l’UTILE.

Créé il y a trois ans, l’organisme affirme que plusieurs exemples de son modèle d’affaires, basé sur la gestion communautaire des immeubles, existent un peu partout dans le monde. Par exemple, l’association étudiante nationale de l’Allemagne gère quelque 180 000 chambres de logement étudiant, selon M. Levesque.

«On n’est pas dans un ordre de grandeur impensable ou jamais vu. On est dans l’échelle de nos besoins au Québec», illustre ce dernier.

Plutôt que de convertir des immeubles existants, l’UTILE préfère construire des immeubles pour ajouter de l’offre au parc immobilier par souci de ne pas influencer le marché locatif montréalais.

«La population étudiante se retrouve à très grande majorité dans le logement locatif, et comme elle privilégie la colocation, elle se retrouve en concurrence avec des familles, explique M. Levesque. Dans ce contexte là, ça nous semblait beaucoup plus responsable de construire de nouveaux logements locatifs.»

Selon ce dernier, la population étudiante à Montréal, forte de ses quatre universités, augmente légèrement, alors que l’offre locative diminue légèrement.

«Le projet pilote que nous finançons à Montréal, développé par l’UTILE, est un tremplin pour répondre au besoin en logement étudiant à travers la province, et le Fonds est conçu pour recevoir d’autres investissements privés ou publics», a fait savoir par voie de communiqué Marguerite Mendell, présidente du conseil d’administration du Fonds CLÉ et professeure à l’Université Concordia.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!