Josie Desmarais/Métro La tour de la société Radio-Canada.

Des élues de Ville-Marie lancent vendredi une pétition sur le web demandant la suspension de la vente de la tour de Radio-Canada et son maintient dans le Centre-Sud.

En début de semaine, Radio-Canada avait confirmé avoir reçu une douzaine d’offres d’achat pour la vente de ses installations et de son site à Montréal.

Hélène Laverdière, députée fédérale de Laurier-Sainte-Marie, Manon Massé, députée provinciale de Sainte-Marie-Saint-Jacques et Valérie Plante, conseillère de Ville, district Sainte-Marie, exhortent la ministre du Patrimoine, Mélanie Joly de mettre un frein immédiat à la vente de la Maison de Radio-Canada à Montréal et de se positionner en faveur du maintien des activités dans le secteur.

«La tour n’appartient pas à la direction de Radio-Canada, elle appartient au public et les décisions prises concernant son avenir auront un impact majeur sur le quartier Centre-Sud. La ministre Joly doit poser un geste fort et imposer un moratoire sur la vente de la tour», soutient Hélène Laverdière, députée de Laurier–Sainte-Marie, dans un communiqué publié vendredi matin.

«Les gouvernements provincial et fédéral doivent s’engager à contribuer financièrement à la construction de logements sociaux sur le site de la Maison de Radio-Canada. Les besoins dans le secteur sont grands et les terrains se font rares. Le redéveloppement des terrains de Radio-Canada permettrait d’offrir des logements sociaux à la population du quartier. Il y a 50 ans, 5000 personnes ont été expropriées du Faubourg à m’lasse, un quartier populaire, pour faire place à la Maison de Radio-Canada», a déclaré Manon Massé, députée de Sainte-Marie–Saint-Jacques.

Valérie Plante demande quant à elle au maire de Montréal et de l’arrondissement de Ville-Marie, Denis Coderre, de «joindre sa voix à tous les acteurs qui demandent le maintien des activités de Radio-Canada dans le quartier. Il serait temps qu’il mette son chapeau de maire d’arrondissement et qu’il défende ses concitoyens.»

Mercredi, la ministre Joly, avait refusé de se prononcer sur la valeur patrimoniale de la tour de Radio-Canada à Montréal ou sur ses préférences quant à son avenir. Le gouvernement «a une responsabilité historique» face à la bâtisse qui a été mise en vente, mais également «une indépendance», avait-elle fait valoir en mêlée de presse.

La pétition est disponible sur le site petitionradiocanada.ca

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!