Archives TC Media Le parc Alexis-Carrel va être renommé dans les prochaines semaines.

MONTRÉAL – Après la Ville de Gatineau, l’an dernier, Montréal fera disparaître de sa toponymie un prix Nobel français de médecine qui aurait été par ailleurs sympathisant nazi.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé mercredi que la Ville «débaptisera» une avenue et un parc Alexis-Carrel, à la suite des pressions d’un député provincial montréalais, notamment.

Alexis Carrel, chirurgien et biologiste français, avait obtenu le prix Nobel de médecine en 1912, mais il est devenu un personnage controversé à cause de son soutien à l’eugénisme et au régime nazi.

L’avenue Alexis-Carrel relie le parc du même nom et le parc Ernest-Ouimet/André-Cipriani, dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies—Pointe-aux-Trembles.

Le conseil municipal de Gatineau avait pris la même décision l’an dernier pour deux toponymes embarrassants: les rues Alexis-Carrel et Philipp-Lenard, nommées en 1991. Lorsqu’il a découvert que ces deux prix Nobel étaient antisémites, le conseil municipal a renommé leur rue Marie-Curie et Albert-Einstein.

Le député libéral de D’Arcy-McGee à l’Assemblée nationale, David Birnbaum, a aussi invité les municipalités de Boisbriand et de Châteauguay à débaptiser leur rue Carrel.

En février dernier, le maire Coderre avait rapidement promis d’éliminer toute trace de Claude Jutra de la toponymie montréalaise, après les allégations de pédophilie qui pesaient depuis quelques jours contre le cinéaste mort en 1986.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!