Le SPVM a présenté au début du mois son bilan 2015 de la criminalité. Métro vous présente une analyse par quartier sur trois ans, histoire de voir quelles tendances se dégagent. Pour évaluer les données brutes diffusées par le SPVM, on les a divisées par la population desservie par poste de quartier (PDQ) afin de comparer des pommes avec des pommes, car certains secteurs sont bien plus populeux que d’autres.

Voici quelques faits saillants. (On a demandé l’analyse du SPVM, il y a deux semaines, mais ils n’ont pas encore répondu à nos questions.)

1. Globalement l’intensité des crimes contre la personne (homicides, tentatives de meurtre, agressions sexuelles…) et de ceux contre la propriété (entrées par effraction, vols d’autos…) est effectivement en décroissance, tel que l’indique le SPVM.

2. La situation s’améliore dans Saint-Michel PDQ 30. Si on évalue le taux de crimes contre la personne et ceux contre la propriété, le secteur est passé du 8e secteur le plus problématique en 2014, à la 16e position (sur 32) pour l’intensité de la criminalité. On note aussi des baisses significatives dans le quartier Centre-Sud, Rosemont et Montréal-Est.

3. Par contre, la situation semble se détériorer dans le secteur de Parc-Extension (PDQ 33) depuis deux ans. Ce secteur était le 7e plus sûr en 2013, puis le 11e en 2014 et il a atteint la 20e position en 2015. Pareil pour le secteur de Dorval qui a vu la criminalité augmenter de deux points de pourcentage par rapport à l’année dernière, au point où le secteur est désormais en 8e position sur l’île pour l’intensité de la criminalité.

Screen Shot 2016-04-28 at 12.52.40

4. Si vous êtes du genre craintif, c’est à l’Île-Bizard qu’il faut s’installer. Le secteur trône encore une fois en tête. L’est du centre-ville (PDQ 21) est l’endroit avec le plus fort taux de criminalité, mais il faut savoir que les secteurs du centre-ville comptent une forte population flottante (travailleurs, fêtards) qui vient fausser les statistiques.

5. Si on rentre dans le détail des crimes, c’est à Saint-Michel que le taux d’homicide a été le plus élevé en 2015 avec 5 meurtres. Hochelga-Maisonneuve se distingue dans la catégorie des tentatives de meurtre, le Centre-Sud pour les agressions sexuelles (si le taux est plus élevé dans Mercier, c’est parce qu’on trouve l’escouade des crimes sexuels qui récupère des cas n’ayant pas eu lieu dans le secteur, ce qui fausse le chiffre). Pour les entrées par effraction, il faut être plus vigilant dans Hochelaga-Maisonneuve. Finalement, faites attention à votre auto sur le Plateau et à Dorval (où se situe l’aéroport), où les taux sont plus élevés que la moyenne.

6. Bonne nouvelle en terminant, le SPVM a commencé à diffuser certaines données en format ouvert. Pour l’instant, il s’agit uniquement des entrées par effraction, mais quand ça s’étendra à d’autres crimes, vous aurez droit à de belles cartes et non plus à des captures d’écran de documents Excel!

Screen Shot 2016-04-28 at 12.52.51

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!