Archives / TC Media

L’Agence métropolitaine de transport (AMT) vient tout juste d’annuler un appel d’offres pour l’achat de 24 voitures multiniveaux. Elle réévalue actuellement ses besoins en fonction du projet de Réseau électrique métropolitain (REM) que souhaite réaliser la Caisse de dépôt et placement du Québec.

«Il faut voir dans quelle mesure le projet de la Caisse aura un impact sur l’ensemble de nos activités, a expliqué mardi la porte-parole de l’AMT, Fanie Clément Saint-Pierre. Est-ce que [nos besoins] vont demeurer les mêmes? C’est une question qu’on se poser. Je n’ai pas la réponse pour l’instant.»

S’il se concrétise, le projet de REM de la filiale de Caisse de dépôt, CDPQ Infra, inclura la ligne de train de banlieue de Deux-Montagnes. Celle-ci est la plus achalandée du réseau de l’AMT, générant plus de 30 000 déplacement par semaine.

L’agence gouvernementale entend prendre une décision sur ses prochains achats de voitures, possiblement d’ici l’été, afin de ne pas trop retarder leur livraison.

L’appel d’offres, qui a été lancé en décembre dernier pour l’achat de 24 voitures, a été annulé puisqu’une seule soumission a été présentée et qu’elle a été jugée non-conforme. Celle-ci, qui a été préparée par Bombardier, ne respectait pas les exigences techniques en lien avec l’installation d’écrans afficheurs et de système de communication ainsi que les délais qui ne devaient pas dépasser 24 mois, d’après Radio-Canada.

L’AMT avait sondé le marché international avant de lancer son appel d’offres. «Il y a des entreprises qui ont manifesté leur intérêt, a rapporté la porte-parole de l’AMT. Pourquoi on s’est ramassé avec une seule soumission? C’est une des questions à laquelle on essaie de trouver une réponse.»

Les exigences de l’appel d’offres sont aussi analysées, bien qu’elles ne soient pas considérées comment étant déraisonnables par l’agence gouvernementale.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!