Jessica Valoise/Collaboration spéciale Le site de l’édition 2015 du festival.

Moins connu que les autres grandes kermesses de la saison estivale montréalaise, le Festival d’expression de la rue (FER) entame mardi sa 20e édition à la place Pasteur, rue Saint-Denis.

Le FER mettra en vedette une vingtaine d’artistes de tous genres qui vivent dans la rue, qui ont vécu dans la rue ou qui représentent les gens de la rue, selon le porte-parole du festival, David Pallardy.

Les spectacles auront lieu durant trois soirs, de 18 h à 23 h, avec une thématique hip-hop et électro demain, folk mercredi et punk, rock et alternatif jeudi. Des kiosques et des ateliers ainsi que des jeux pour enfants seront offerts les trois après-midi, de 15 h à 18 h.

Des périodes de micro libre seront aussi disponibles pour toute personne qui veut offrir une prestation de 5 à 10 minutes.

«C’est comme aller à n’importe quel festival, mais quand on sait que ce sont des jeunes de la rue, c’est encore plus impressionnant.» – David Pallardy, porte parole du Festival d’expression de la rue

Depuis 20 ans, le festival cherche à favoriser la cohabitation entre les jeunes de la rue et les acteurs du centre-ville.

«C’est beaucoup pour démystifier le milieu de la rue, pour que les commerçants ou Monsieur et Madame Tout-le-Monde arrêtent de voir les jeunes de la rue comme des quêteux, des gens sur le BS, des gens qui n’ont pas d’avenir, qui n’ont pas de talent. On veut leur montrer le potentiel de ces jeunes-là», affirme M. Pallardy.

La 20e édition du FER aura pour thème «sortir du cadre». «On propose d’intégrer les gens à la société, mais sans qu’ils aient à se transformer pour fitter dans le moule. On essaie de faire une tribune pour montrer que les différences de chacun sont bénéfiques pour la société», explique M. Pallardy.

Selon lui, les ateliers offerts l’après-midi permettront au grand public de dialoguer avec des gens de la rue et de partager leurs expériences et préoccupations.

Le porte-parole se dit d’ailleurs satisfait de la distribution de cette année, qui compte plus d’artistes que l’année dernière.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!