FORT MCMURRAY, Alb. — Près de 300 millions $ en dons ont été versés à la Croix-Rouge canadienne en trois mois dans le but de soutenir les opérations de secours dans la ville de Fort McMurray, dans le nord de l’Alberta, et ses environs.

L’incendie de forêt hors de contrôle a forcé l’évacuation de près de 90 000 résidants, qui ont été exilés pendant un mois. Plus de 2400 bâtiments ont été détruits. Personne n’est mort dans l’incendie, mais deux évacués ont perdu la vie dans un accident de voiture au sud de Fort McMurray.

Selon la Croix-Rouge, les dons faits par des Canadiens totalisent 165 millions $. Les gouvernements fédéral et provincial ont ensuite contribué à hauteur de 134 millions $ pour soutenir les efforts de secours.

Voici un aperçu des montants précédemment amassés par la Croix-Rouge lors d’autres catastrophes au Canada:

Les inondations en Alberta: 45 millions $

Plus de 100 000 résidants de différentes communautés, notamment celles de Calgary et de High River, ont dû fuir en 2013 quand d’importantes inondations ont frappé le sud de l’Alberta. Cinq personnes ont perdu la vie et les dommages se sont élevés à quelque 5 milliards $.

La catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic: 14,8 millions $

En juin 2013, un train sans conducteur transportant du pétrole a déraillé à Lac-Mégantic, déclenchant un violent brasier. La moitié du centre-ville de la petite municipalité québécoise a été ravagée par les flammes et 47 personnes sont mortes.

Les incendies de forêt de Slave Lake: 6,5 millions $

Des flammes ont dévasté de grands pans de la ville albertaine de Slave Lake en mai 2011. L’incendie a forcé l’évacuation de 7000 personnes. Les 700 édifices détruits meublaient le tiers du territoire. Un pilote d’hélicoptère a perdu la vie alors qu’il tentait de contrôler le feu.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!