TORONTO — Air Canada promet de rendre accessibles aux handicapés visuels les systèmes de divertissement à bord de ses avions.

Deux voyageurs de l’Ontario avaient déposé une plainte contre Air Canada devant la Commission canadienne des droits de la personne. Les handicapés visuels se plaignaient depuis huit ans qu’ils étaient finalement privés d’un service pour lequel ils avaient pourtant payé comme tout le monde.

Les plaignants déploraient en fait que les nouvelles commandes à écran tactile, qui exigent une bonne vision, privent les aveugles et malvoyants des systèmes de divertissement de bord, alors que les bonnes vieilles commandes à boutons-poussoirs sur les accoudoirs étaient plus universellement accessibles.

Air Canada avait déjà apporté des changements aux systèmes de divertissement à bord de ses Boeing 787 et 777 pour les rendre plus accessibles, et promettait que les nouveaux appareils, qui seront livrés l’an prochain, seraient munis de systèmes accessibles aux handicapés visuels.

Le transporteur annonce maintenant qu’il s’engage à rendre ses systèmes de divertissement accessibles aux handicapés visuels dans tous les appareils de sa flotte dotés de tels systèmes.

La décision d’Air Canada a réjoui l’une des plaignantes, Marcia Yale, qui n’en espérait pas tant. Selon elle, le transporteur plaidait pour sa défense que le système de divertissement de bord ne faisait pas partie du service à la clientèle puisqu’il est livré avec l’appareil.

Air Canada avait quand même conçu à l’interne un gabarit tactile que les handicapés visuels pouvaient superposer à l’écran, se rappelle Mme Yale. Elle explique que depuis, une télécommande manuelle est aussi offerte sur certains appareils.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!