Thinkstock

Une citoyenne costumée pour un festival manga a semé la frousse à de nombreux citoyens, vendredi matin, sur le boulevard Saint-Luc, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Vers 8h30, les policiers ont été informés par un automobiliste qu’une personne lourdement armée se trouvait dans un abribus, à l’intersection du boulevard de la Mairie.

«Nous avons reçu la description d’un individu portant un long manteau noir, où on voyait dépasser un long fusil de chasse», indique le porte-parole du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu, Martin Anctil.

Les autorités n’ont pris aucun risque. Cinq autopatrouilles et une dizaine d’agents de la paix ont convergé sur les lieux.  

«À notre arrivée, la personne se tenait sur le trottoir, en bordure de l’abribus. Nous avons fait une approche à haut risque, afin de la maîtriser», explique le relationniste.

Le suspect, qu’on croyait être un homme, s’est avéré être une femme de 30 ans. Cette dernière n’a pas résisté à son arrestation.

«Elle portait des genouillères et plusieurs armes en plastique de couleur noire. Elle se rendait dans un festival, mais elle n’avait pas de sac suffisamment grand pour son costume. Elle a donc décidé de le porter pour se rendre à Montréal», affirme le policier.

La citoyenne comptait participer à la 11e édition du festival Otakuthon, qui se tient au Palais des congrès jusqu’à dimanche. L’évènement célèbre la culture manga, un style de dessins animés provenant du Japon.

La citoyenne a été relâchée au terme de l’intervention. 

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!